Comment ce médicament agit-il? Quels sont ses effets?

Zolpidem belongs to the class of medications called sedative-hypnotics. It is used for the short-term and symptomatic relief of sleep disturbances. Zolpidem can help with difficulty falling asleep, frequent wake-ups during the night, or early morning awakenings. Zolpidem should usually not be taken for more than 7 to 10 consecutive days. It should only be used if disturbed sleep causes problems functioning during the day.

Your doctor may have suggested this medication for conditions other than those listed in these drug information articles. If you have not discussed this with your doctor or are not sure why you are taking this medication, speak to your doctor. Do not stop taking this medication without consulting your doctor.

Do not give this medication to anyone else, even if they have the same symptoms as you do. It can be harmful for people to take this medication if their doctor has not prescribed it.


Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il?

5mg
Chaque comprimé rond, blanc, plat aux bords biseautés, portant l'inscription « ZPD » sur un côté et « 5 » sur l'autre contient 5 mg de zolpidem. Ingrédients non médicinaux : dioxyde de silice colloïdale, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium, mannitol, cellulose microcristalline, saccharine sodique, et laurylsulfate de sodium.

10 mg
Chaque comprimé rond, blanc, plat aux bords biseautés, portant l'inscription « ZPD » sur un côté et « 10 » sur l'autre contient 10 mg de zolpidem. Ingrédients non médicinaux : dioxyde de silice colloïdale, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium, mannitol, cellulose microcristalline, saccharine sodique, et laurylsulfate de sodium.

Comment doit-on employer ce médicament?

Lorsqu'on donne une même dose de ce médicament aux femmes et aux hommes, le taux de zolpidem dans le sang des femmes est plus élevé que dans celui des hommes. Le médicament reste également plus longtemps présent dans le sang des femmes. La dose recommandée de zolpidem pour les adultes est de 5 mg pour les femmes et de 5 à 10 mg pour les hommes. Les personnes de plus de 65 ans des deux sexes sont plus sensibles aux effets de ce médicament et doivent commencer à le prendre à une plus faible dose.

Lorsqu'on l'utilise pour traiter les troubles du sommeil, ce médicament doit être pris juste avant le coucher. Le zolpidem peut provoquer une assuétude et on doit le prendre exactement selon les directives du médecin. Typiquement, ce médicament ne doit pas être pris plus de 7 à 10 jours consécutifs.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Les comprimés à désintégration sublinguale de zolpidem doivent être placés sous la langue où ils se dissoudront. Ne pas mâcher ou avaler le comprimé et ne pas le prendre avec de l'eau. Les comprimés Sublinox ne peuvent être fractionnés.

Ne prenez pas zolpidem avec de la nourriture ou immédiatement après un repas. La nourriture retarde la vitesse d'action du médicament, augmentant la période de temps avant le début du sommeil.

Si vous avez pris ce médicament de façon régulière pendant 2 semaines ou plus, ne cessez pas de le prendre subitement sans consulter préalablement votre médecin.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez de prendre votre comprimé au coucher, ne le prenez pas à un autre moment, notamment pas au milieu de la nuit. Ne prenez pas ce médicament lorsque vous ne pouvez consacrer une nuit entière (7 à 8 heures) au sommeil (c'est-à-dire : ne le prenez pas après vous être éveillé au milieu de la nuit) ni si vous devez être actif et efficace. Dans ces situations, il se peut que votre jugement soit affecté et que vous subissiez des pertes de mémoire. Votre organisme a besoin d'un certain temps pour éliminer le médicament de votre système.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé?

Do not take zolpidem if you:

  • are allergic to zolpidem or any ingredients of this medication
  • have a history or a family history of sleepwalking
  • have a history of reactions to other sedative medications, such as performing activities while not fully awake (e.g., eating, driving, sexual activity)
  • have myasthenia gravis
  • have severe breathing difficulties
  • have severely reduced liver function or liver disease
  • have severe lung or respiratory disease, including sleep apnea

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament?

Many medications can cause side effects. A side effect is an unwanted response to a medication when it is taken in normal doses. Side effects can be mild or severe, temporary or permanent.

The side effects listed below are not experienced by everyone who takes this medication. If you are concerned about side effects, discuss the risks and benefits of this medication with your doctor.

The following side effects have been reported by at least 1% of people taking this medication. Many of these side effects can be managed, and some may go away on their own over time.

Contact your doctor if you experience these side effects and they are severe or bothersome. Your pharmacist may be able to advise you on managing side effects.

  • abdominal pain
  • back or muscle pain
  • constipation
  • diarrhea
  • dizziness
  • drowsiness
  • dry mouth
  • excitement
  • fatigue
  • headache
  • hyperactivity
  • increased difficulty sleeping
  • itching
  • loss of appetite
  • nausea
  • rash
  • unusual dreams
  • vomiting

Although most of the side effects listed below don't happen very often, they could lead to serious problems if you do not check with your doctor or seek medical attention.

Check with your doctor as soon as possible if any of the following side effects occur:

  • agitation
  • behaviour changes (e.g., mood or mental changes, irritability, anger, aggression, violent behaviour)
  • blurred vision
  • broken bones caused by falling
  • chest pain
  • confusion (more common for seniors)
  • daytime anxiety or restlessness
  • decreased coordination
  • drowsiness (severe)
  • "drugged" feeling
  • hallucinations (seeing or hearing things that aren't there)
  • increased falls
  • memory problems
  • muscle weakness
  • performing activities while sleeping (e.g., driving, cooking, sleepwalking)
  • pounding heartbeat
  • signs of depression (e.g., poor concentration, changes in weight, changes in sleep, decreased interest in activities, thoughts of suicide)
  • withdrawal effects (e.g., abdominal cramps, vomiting, sweating, tremor, seizures, hallucinations, confusion, disorientation)

Stop taking the medication and seek immediate medical attention if any of the following occur:

  • signs of a serious allergic reaction (e.g., abdominal cramps, difficulty breathing, nausea and vomiting, or swelling of the face and throat)
  • slow, shallow or weak breathing
  • thoughts of self-harm or suicide

Some people may experience side effects other than those listed. Check with your doctor if you notice any symptom that worries you while you are taking this medication.

Are there other precautions or warnings for this medication?

Before you begin using a medication, be sure to inform your doctor of any medical conditions or allergies you may have, any medications you are taking, whether you are pregnant or breast-feeding, and any other significant facts about your health. These factors may affect how you should use this medication.

Alcohol and other medications that cause drowsiness: People taking this medication should not combine it with alcohol and should avoid combining it with other medications, such as narcotic pain relievers or other medications that cause drowsiness. Doing so can cause additive drowsiness and reduced breathing, as well as other side effects, which can be dangerous and possibly life-threatening.

Allergic reaction: In rare cases, people have developed a serious allergic reaction to medications like zolpidem involving swelling of the tongue, glottis, or larynx. Some people have had shortness of breath, nausea, vomiting, or throat closing.

Other signs of an allergic reaction include a severe rash, hives, swollen face or throat, or difficulty breathing. If you experience any of these symptoms after taking zolpidem, seek immediate medical attention.

Behaviour changes: This medication may cause agitated or aggressive behaviour. If you experience these symptoms or any other behaviour change while taking this medication, contact your doctor immediately.

Family members or caregivers of people who are taking this medication should contact the person's doctor immediately if they notice unusual behaviour changes.

Breathing problems: Zolpidem can suppress breathing. If you are at risk for breathing difficulties, such as asthma, discuss with your doctor how this medication may affect your medical condition, how your medical condition may affect the dosing and effectiveness of this medication, and whether any special monitoring is needed.

Confusion: This medication affects mental efficiency (e.g., concentration, attention, and vigilance). The risk of confusion is greater for seniors and those with brain damage.

Dependence and withdrawal: Physical dependence, psychological dependence, and abuse have occurred with the use of zolpidem. If you have a history of past or current substance use problems you may be at greater risk of developing abuse or addiction while taking this medication.

Withdrawal symptoms have been observed after stopping the medication suddenly (after having taken it regularly over a period of time). These symptoms include:

  • abdominal cramps
  • anxiety
  • diarrhea
  • fatigue
  • flushing
  • headache
  • irritability
  • memory impairment
  • nausea
  • nervousness
  • restlessness
  • seizures
  • sleep problems such as rebound insomnia
  • sweating
  • tension
  • tremors
  • vomiting

If you have been taking this medication for longer than 10 days, discuss with your doctor the best way to stop zolpidem.

Depression: Medications used for sleep disturbances have been known to cause mood swings and symptoms of depression. Zolpidem may worsen symptoms of depression, including thoughts of suicide or wanting to harm others.

If you have depression or a history of depression, discuss with your doctor how this medication may affect your medical condition, how your medical condition may affect the dosing and effectiveness of this medication, and whether any special monitoring is needed.

If you experience symptoms of depression such as poor concentration, changes in weight, changes in sleep, or decreased interest in activities, or notice them in a family member who is taking this medication, contact your doctor as soon as possible.

Drowsiness/reduced alertness: Zolpidem can cause excessive daytime drowsiness and decreased mental alertness. Do not drive, operate machinery, or perform other dangerous tasks until you know how this medication affects you.

Falls and Fractures: Zolpidem can cause drowsiness or dizziness that can affect your balance and increase your risk of falling. This can result in fractures or other injuries. Your risk of falling is increased if you drink alcohol or take sedatives while taking this medication, you are elderly, or have a condition that causes weakness or frailty.

Liver function: Liver disease or reduced liver function may cause this medication to build up in the body, causing side effects. If you have liver problems, discuss with your doctor how this medication may affect your medical condition, how your medical condition may affect the dosing and effectiveness of this medication, and whether any special monitoring is needed.

Memory disturbance: Although rare, amnesia of varying severity has been reported following normal doses of medications like zolpidem. This is an unpredictable effect of the medication. If you experience any memory problems while taking this medication, contact your doctor.

Performing activities while not fully awake: People taking zolpidem may perform activities such as sleepwalking, driving, preparing and eating food, and making phone calls while not fully awake and are unaware of their actions. The next morning, they may not remember what happened. This may be more likely to occur if you use alcohol or other sedative medications. If you discover this has happened to you, contact your doctor immediately.

Family members or caregivers of people who are taking this medication should contact the person's doctor immediately if they notice any of these unusual behaviours.

Rebound insomnia: As with other medications used to aid in sleeping, you may experience a temporary return of your sleeping difficulties when zolpidem is stopped.

Pregnancy: The use of zolpidem during pregnancy has not been studied. This medication should not be used during pregnancy unless the benefits outweigh the risks. If you become pregnant while taking this medication, contact your doctor immediately.

Breast-feeding: This medication passes into breast milk. If you are a breast-feeding mother and are taking zolpidem, it may affect your baby. Talk to your doctor about whether you should continue breast-feeding.

Children: The safety and effectiveness of zolpidem have not been established for use by children and adolescents less than 18 years of age.

Seniors: People over 65 years of age are more likely to experience dose-related side effects of zolpidem, such as drowsiness, dizziness, or impaired coordination. Lower doses of zolpidem are recommended for seniors.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

AVIS DE SANTÉ CANADA

30 octobre 2020

Santé Canada a émis de nouvelles mises en garde concernant l'emploi des benzodiazépines et les médicaments d’ordonnance apparentés. Pour lire dans son intégralité l'avis de Santé Canada, rendez-vous vers le site Web de Santé Canada à l'adresse www.hc-sc.gc.ca.

Confusion : ce médicament réduit l'acuité mentale (par ex. la concentration, l'attention et la vigilance). Le risque de confusion est accru pour les personnes âgées et celles qui ont une atteinte cérébrale.

Consommation d'alcool : l'utilisation du zolpidem après avoir bu de l'alcool augmente le risque d'effets indésirables importants comme certaines difficultés respiratoires et l'exécution de certains actes alors que la personne est endormie ou inconsciente. Si vous prenez du zolpidem, vous ne devez pas consommer d'alcool.

Dépendance et sevrage : des cas de dépendance physique et psychologique et d'abus du zolpidem ont été signalés lors de l'utilisation de ce médicament. Si vous avez des antécédents de problèmes de dépendance aux médicaments ou à d'autres substances, vous courez possiblement un risque accru de faire un usage abusif de ce médicament.

On a observé des symptômes de retrait après l'arrêt subit du médicament (après qu'on l'ait pris régulièrement pendant une certaine période de temps). Parmi ces symptômes, on retrouve :

  • de l'agitation;
  • l'anxiété;
  • des bouffées de chaleur;
  • des crampes abdominales;
  • des crises convulsives;
  • une détérioration de la mémoire;
  • une diarrhée;
  • un état de nervosité;
  • de la fatigue;
  • de l'irritabilité;
  • des maux de tête;
  • de la nausée;
  • de la sudation;
  • de la tension nerveuse;
  • des tremblements;
  • des troubles du sommeil comme un rebond du sommeil paradoxal;
  • des vomissements.

Si vous avez pris le zolpidem pendant plus de 10 jours, demandez à votre médecin de vous indiquer la meilleure façon d'arrêter de le prendre.

Dépression : il est démontré que les médicaments servant à traiter les troubles du sommeil causent des changements de l'humeur et des symptômes de dépression. Le zolpidem peut aggraver les symptômes d'une dépression, notamment les pensées suicidaires et l'intention de faire du mal à quelqu'un.

Si vous souffrez de dépression ou avez des antécédents de dépression, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Si vous présentez des symptômes de dépression (comme un manque de concentration, un changement de poids, un changement touchant le sommeil ou une perte d'intérêt envers vos activités) ou si vous constatez qu'un membre de la famille traité par ce médicament présente ces symptômes, communiquez avec votre médecin au plus tôt.

L'exécution de certaines activités sans être tout à fait éveillé : certaines personnes qui prennent du zolpidem peuvent être sujet à du somnambulisme ou faire certaines activités comme conduire une automobile, préparer et manger des aliments et faire des appels téléphoniques alors qu'elles ne sont pas complètement éveillées et qu'elles sont inconscientes de leurs gestes. Le matin suivant, elles peuvent ne pas se rappeler de ce qui s'est passé. Ce phénomène est plus susceptible de se produire si vous buvez de l'alcool ou si vous utilisez d'autres médicaments sédatifs. Si cela se produit chez vous, communiquez immédiatement avec votre médecin.

Les membres de la famille ou les soignants d'une personne qui prend ce médicament doivent communiquer immédiatement avec son médecin s'ils remarquent l'un ou l'autre de ces comportements inusités.

Fonction hépatique : la maladie hépatique ou la réduction de la fonction hépatique peut provoquer une accumulation de ce médicament dans l'organisme, causant ainsi des effets secondaires. En cas de troubles hépatiques, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Votre médecin surveillera votre fonction hépatique par des analyses de sang qu'il prescrira régulièrement pendant que vous employez ce médicament.

Insomnie de rebond : comme pour les autres médicaments servant à faciliter le sommeil, il est possible, lorsque vous arrêtez de prendre le zolpidem, que vous subissiez une réapparition temporaire de vos difficultés à dormir.

Modifications du comportement : l'utilisation de ce médicament est susceptible de provoquer l'apparition d'un comportement agité ou agressif. Si vous remarquez de tels symptômes ou toute autre transformation du comportement pendant que vous prenez ce médicament, communiquez avec votre médecin immédiatement.

Les membres de la famille ou les aidants de personnes qui prennent ce médicament devraient immédiatement contacter leur médecin si elles remarquent des changements du comportement inhabituels.

Problèmes respiratoires : le zolpidem peut inhiber la respiration. Si vous êtes à risque de subir des troubles respiratoires comme l'asthme, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Réaction allergique : dans certains cas rares, certaines personnes peuvent subir une réaction allergique importante à des médicaments comme le zolpidem. Ces réactions se manifestent par une enflure de la langue, de la glotte ou du larynx. Certaines personnes ont ressenti de l'essoufflement, de la nausée, des vomissements ou une fermeture de la gorge.

Parmi les autres signes d'une réaction allergique, on retrouve l'apparition d'une éruption cutanée importante, d'urticaire, d'une enflure du visage ou de la gorge ou de la difficulté à respirer. Si vous ressentez l'un ou l'autre de ces symptômes après avoir pris du zolpidem, consultez immédiatement un médecin.

Somnolence ou vigilance réduite : le zolpidem peut provoquer une somnolence diurne excessive et une réduction de la vigilance. Ne conduisez pas de véhicule, ne manœuvrez pas de machinerie et n'effectuez pas d'autres tâches dangereuses avant de savoir comment ce médicament agit sur vous.

Troubles de la mémoire : bien que rarement, on a signalé des cas d'amnésie d'importance variable après l'utilisation de doses normales de médicaments semblables au zolpidem. Il ne s'agit que d'un effet passager du médicament. Si vous subissez des problèmes de mémoire après avoir pris ce médicament, communiquez avec votre médecin.

Grossesse : l'emploi du zolpidem n'a pas été étudié pour les femmes enceintes. Ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous employez le zolpidem pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité du zolpidem n'a été établie en ce qui concerne les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

Aînés : les personnes de plus que 65 ans courent un risque accru de subir des effets secondaires en relation avec la dose de zolpidem comme de la somnolence, des étourdissements ou des difficultés de coordination. Des doses plus faibles de zolpidem sont recommandées aux personnes âgées.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament?

There may be an interaction between zolpidem and any of the following:

  • alcohol
  • anticonvulsants (medications used to prevent seizures; e.g., phenytoin, valproic acid, carbamazepine, gabapentin)
  • antihistamines (e.g., azelastine, cetirizine, doxylamine, diphenhydramine, hydroxyzine, loratadine)
  • antipsychotic medications (e.g., haloperidol, olanzapine, pimozide, quetiapine, risperidone)
  • apalutamide
  • "azole" antifungals (e.g., ketoconazole, itraconazole, voriconazole)
  • barbiturates (e.g., butalbital, phenobarbital)
  • benzodiazepines (e.g., alprazolam, diazepam, lorazepam)
  • bosentan
  • brimonidine
  • buprenorphine
  • cannabis
  • chloral hydrate
  • ciprofloxacin
  • clonidine
  • cobicistat
  • diphenoxylate
  • elagolix
  • entacapone
  • enzalutamide
  • esketamine
  • flunarizine
  • HIV non-nucleoside reverse transcriptase inhibitors (NNRTIs; e.g., efavirenz, nevirapine)
  • HIV protease inhibitors (e.g., darunavir, indinavir, ritonavir, saquinavir)
  • kava kava
  • lemborexant
  • lumacaftor and ivacaftor
  • macrolide antibiotics (e.g., clarithromycin, erythromycin)
  • maprotiline
  • melatonin
  • methadone
  • metoclopramide
  • mifepristone
  • mirtazapine
  • mitotane
  • modafinil
  • muscle relaxants (e.g., baclofen, cyclobenzaprine, methocarbamol, orphenadrine)
  • nabilone
  • narcotic or opioid medications (e.g., codeine, fentanyl, morphine, oxycodone, tapentadol, tramadol)
  • pomalidomide
  • protein kinase inhibitors (e.g., ceritinib, dabrafenib, dasatinib, imatinib, nilotinib, sunitinib)
  • pramipexole
  • pregabalin
  • rifabutin
  • rifampin
  • ropinirole
  • rotigotine
  • St. John's wort
  • scopolamine
  • selective serotonin reuptake inhibitors (SSRIs; e.g., citalopram, fluvoxamine, fluoxetine, paroxetine, sertraline)
  • tetrabenazine
  • thalidomide
  • trazodone
  • tricyclic antidepressants (e.g., amitriptyline, desipramine)
  • valerian
  • zopiclone

If you are taking any of these medications, speak with your doctor or pharmacist. Depending on your specific circumstances, your doctor may want you to:

  • stop taking one of the medications,
  • change one of the medications to another,
  • change how you are taking one or both of the medications, or
  • leave everything as is.

An interaction between two medications does not always mean that you must stop taking one of them. Speak to your doctor about how any drug interactions are being managed or should be managed.

Medications other than those listed above may interact with this medication. Tell your doctor or prescriber about all prescription, over-the-counter (non-prescription), and herbal medications you are taking. Also tell them about any supplements you take. Since caffeine, alcohol, the nicotine from cigarettes, or street drugs can affect the action of many medications, you should let your prescriber know if you use them.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2022. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/pms-Zolpidem-ODT


RECOMMANDÉ POUR VOUS
AILLEURS SUR LE WEB
BackToTop